Johanne Poirier

johanne

Johanne Poirier est diplômée de l’Universités Queen’s, McGill, de l’ULB et a obtenu son doctorat à l’Université de Cambridge.  Elle enseigne à l’Université libre de Bruxelles depuis 2004 et est titulaire de divers cours relatifs au droit comparé et au droit public (Introduction to Comparative Law, Comparative Federalism, l’Europe et ses collectivités territoriales, Fédéralisme et politiques publiques et Droit public comparé). De 2008 à 2012, elle a co-dirigé le Centre de droit public de l’ULB, avec Bernard Blero.  Elle a été professeure et chercheure invitée dans plusieurs universités étrangères et a réalisé de nombreuses missions d’expertise internationale dans le domaine du droit constitutionnel et du fédéralisme (notamment au Sri Lanka, aux Philippines, en Bosnie-Herzégovine, au Soudan, au Soudan du Sud et en Tunisie).  Ses recherches portent sur le droit comparé (notamment sous l’angle des cultures juridiques), la protection des minorités et le fédéralisme. Elle s’intéresse notamment au fédéralisme coopératif et entame une réflexion sur l’intersection entre les études de genre et l’architecture institutionnelle des états.

Axes de recherche

Publications principales

  • The Ties that Bind : Accommodating Diversity in Canada and the European Union, Peter Lang, Brussels/Oxford/Bern etc., 2009 (co-dirigé avec Erik Fossum et Paul Magnette) 362 pp.
  • Intergovernmental Relations in Federal Systems, A Global Dialogue on Federalism, vol. 8, McGill/Queen’s University Press, Montréal/Kingston, (ed. avec Cheryl Saunders), à paraître 2013
  • « Les accords de coopération entre partenaires fédéraux : entre ‘sources du droit’ et ‘soft law’ », in Isabelle Hachez, Hugues Dumont, François Ost, Michel Vandekerchove, dir., Les sources du droit revisitée, Anthémis, Bruxelles, 2013, pp. 887-935 (avec Kevin Munungu)
  • « Autonomie institutionnelle et minorités francophones au Canada : esquisses de réponses à l’angle mort de la typologie classique de Will Kymlicka », Minorités linguistiques et société/Linguistic Minorities and Society, vol. 1, 2011, pp. 66-89
  • « The Belgian Federation: Tools of Appeasement; Instruments of Confrontation» in Saxena Rekha, ed., Varieties of Federal Governance – Major Contemporary Models, Cambridge University Press, 2011, pp. 344-377
  • « Autonomy and Diversity », in Watts Ron and Chattopadhyay Rupak (dir.), Building on and Accommodating Diversities, Viva Books, New Delhi, 2008, pp. 37-53 (Aussi disponible sur: http://www.forumfed.org/libdocs/IntConfFed07/Volume_1/IntConfFed07-Vol1-Poirier.pdf)
  • « Protection sociale et (dé)construction de la citoyenneté dans les fédérations multinationales », in Jenson Jane, Marques-Perrera Bérangère, Remacle Éric (dir.), L’état des citoyennetés en Europe et dans les Amériques, Les Presses de l’Université de Montréal, Montréal, 2007, pp. 195-214
  • « Protection constitutionnelle des minorités linguistiques : un exercice-fiction de transposition du modèle fédéral belge au Canada », in Braen André, Foucher Pierre, Le Bouthillier Yves (dir.), Langues, constitutionnalisme et minorités / Language, Constitutionalism and Minorities, Butterworths, Toronto, 2006, pp. 161-200 (repris dans The Supreme Court Law Review, vol. 31, 2006, pp. 161-200)
  • 9. « Les ententes intergouvernementales dans les régimes fédéraux : aux confins du droit et du non-droit », in Gaudreault-Desbiens Jean-François, Gélinas Fabien (dir.), Le fédéralisme dans tous ses états: Gouvernance, identité et méthodologie / The States and Moods of Federalism: Governance, Identity and Methodology, Carswell/Bruylant, Montréal/Bruxelles, 2005, pp. 441-474
  • « Formal mechanisms of Intergovernmental Relations in Belgium », (2002) 12 : 3 Regional and Federal Studies (R-U) 24-54

Liste complète

Conctact

jpoirier@ulb.ac.be

 

Centre de Droit Public © 2017 All Rights Reserved

Delivered by Studio RVB