La Belgique bientôt privatisée ?

Belgique

Dimitri Yernault, membre du Centre de droit public et titulaire du cours de Droit public économique à l’ULB, était l’invité de « La Première » ce jeudi 17 mai, pour débattre sur le thème de la privatisation des services publics. Ce débat complète un dossier spécial paru sur le sujet dans le magazine “Le Vif”.

Dans un contexte européen d’austérité budgétaire et de libéralisation, la question du désengagement étatique d’un certain nombre de secteurs et services se pose avec de plus en plus d’acuité. C’est ainsi que, malgré un avis critique du Conseil d’État, une loi du 2 octobre 2017 permet la privatisation de certaines missions régaliennes de sécurité. Il y a peu, le Gouvernement fédéral a confié la surveillance de bases militaires à un groupe privé. Ces initiatives récentes font resurgir des questions et des craintes relatives à la privatisation et à l’avenir du service public. Pourquoi l’État procède-t-il a des privatisations ? Quelles missions peuvent en faire l’objet ? Privé rime-t-il avec efficacité ? Le service public est-il indispensable pour protéger la démocratie et les droits fondamentaux des citoyens ?

L’ensemble de ces interrogations sont abordées dans le débat que vous pouvez écouter et visionner en cliquant sur le lien ci-dessous : https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_la-belgique-bientot-privatisee?id=9919575

Centre de Droit Public © 2018 All Rights Reserved

Delivered by Studio RVB