Le juge est une femme

Du jeudi 7 nov 2013 au vendredi 8 nov 2013
Lieu: Salle Dupréel, ULB, Bâtiment S

Affiche frRéalité, impact et justification de la présence des femmes au sein de la Magistrature.

Colloque international organisé dans le cadre de l’ARC Le juge, un acteur en mutation.

Programme du colloque

Ce colloque nait d’un double constat. D’une part, certains législateurs semblent considérer la diversité de genre comme une condition de légitimité des juridictions, comme en témoignent les instruments juridiques qui imposent une composition diversifiée en terme de genres du siège de certains tribunaux. Mais il est apparu, d’autre part, que si cette question du bienfondé d’une magistrature composée des deux sexes est devenue un objet de recherche dans la tradition de common law dès les années 1970, elle semble être restée en suspens dans la tradition romano-germanique, du moins dans les pays de langue française. Ainsi, le colloque vise-t-il à questionner, au travers du prisme des cultures juridiques, la réalité, l’impact et la justification de la diversité de genre au sein des cours. A cette fin, il réunit des juges de cours suprêmes (Susanne Baer, Paul Martens…), des académiques  (Anne Boigeol, Ulrike Schultz, Sally Kenney, Judith Resnik, ) et des représentant-e-s de la société  civile (Sabine de Béthune, Michel Pasteel…).

Colloque bilingue français et anglais, avec interprétation simultanée.

 

Comité scientifique:

Françoise Tulkens (Ancienne vice-présidente de la Cour européenne des droits de l’homme et Présidente de la Fondation Roi Baudouin), Baroness Hale of Richmond (juge à la Cour suprême du Royaume-Uni), Rebecca Johnson (professeure à l’Université de Victoria), Marie-Claire Belleau (professeure à l’Université Laval), Jacques Commaille (professeur émerite de l’Ecole Normale Supérieure de Cachan), Julie Allard, (professeure à l’ULB), Julien Pieret (professeur à l’Université du Québec à Montréal), Johanne Poirier (professeure à l’ULB), Anne Lagerwall (professeure à l’ULB), David Paternotte, (Professeur à l’ULB), Adélaïde Remiche (assistante à l’ULB).

Contact : Adelaide.Remiche@ulb.ac.be

Inscription gratuite mais obligatoire: par email lejugeestunefemme@ulb.ac.be  ou par téléphone +32 2 650 39 68

Agréation OBFG: 12 points (6 points/jour)

 


Agrandir le plan

Programme

7 novembre 2013

Session d’ouverture

9h00-9h30: Inscription et café

9h30-9h40: Mots de bienvenue par Annemie Schaus, Vice-Rectrice à la politique académique et à la gestion des carrières (Université libre de Bruxelles)

9h40-10h10: Introduction générale – Adélaïde Remiche (Université libre de Bruxelles)

 

Session 1

Un bilan de la présence des femmes au sein de la magistrature: où sont-elles?

Présidence: Johanne Poirier (Université  libre de Bruxelles)

10h10-10h35 :  D’un déséquilibre à l’autre: la balance des sexes dans la magistrature française et ses enjeux – Anne Boigeol (Institut des sciences sociales et du politique/ENS Cachan)

10h35-11h00: La présence des femmes dans la magistrature belge – Pascale Vielle (Université catholique de Louvain)

 

11h00-11h25:  Pause café

 

11h25-11h50 : The presence of women in the British judiciary – Kate Malleson   (Queen Mary, University of London)

11h50-12h15 : The presence of women in the Indian judiciary – Arvind Agrawal (Central University of Himachal Pradesh)

 

12h15-13h45 : Pause déjeuner

 

13h50-14h15: Representing justice: women, judging, and justice in the United States – Judith Resnik (Yale Law School).

14h15-14h40 :  The paucity of women judges on international courts – Nienke Grossman (University of Baltimore)

 

14h40-15h05 : Pause café

 

15h05-16h05 :  Table ronde présidée par David Paternotte (Université libre de Bruxelles), avec Michel Pasteel (Institut pour l’égalité des femmes et des hommes), Danièle Meulders (Université libre de Bruxelles), Alison Woodward (Vrij Universiteit Brussel), Bérengère Marques-Pereira (Université libre de Bruxelles)

16h05-16h45:           Discussion avec la salle

 

8 novembre 2013

Session 2

Egalité de genres, diversité de genres, une condition de légitimité des juridictions?

Présidence: Anne Lagerwall (Université libre de Bruxelles)

9h-9h20: Résumé de la première journée par Anne Lagerwall (Université libre de Bruxelles)

9h20-9h45 : Equal opportunities and women’s advancement in the judiciary – the example of Germany (as a country with a civil law tradition) – Ulrike Schultz (FernUniversität in Hagen)

9h45-10h10: Making the case for women judges: which arguments work best – Sally Kenney (Tulane University)

10h10-10h35:  The argument of gender diversity as a condition of legitimacy of international courts – Françoise Tulkens (ancienne vice-présidente de la Cour Européenne des Droits de l’Homme, présidente de la Fondation Roi Baudouin)

 

10h35-11h: Pause café

 

11h05-12h05 : Table ronde présidée par Julie Allard (Université libre de Bruxelles), avec Jacques Commaille (Institut des sciences sociales et du politique/ENS Cachan), Julien Pieret (Université du Québec à Montréal), Sabine de Béthune (Présidente du Sénat belge)

12h05-12h45 : Discussion avec la salle

 

12h45-14h00 : Pause déjeuner

 

Session 3

L’impact du genre sur la justice. Les femmes juges font-elles une différence ?

 

Présidence: Julien Pieret (Université du Québec à Montréal)

 14h05-14h30 : ‘Experienced justice’: gendered experiential knowledge and judging – Laura Hilly (University of Oxford)

14h30-14h55 : Jugeons le genre à la Cour suprême du Canada : Les femmes juges feront-elles une différence?/Judging gender at the Supreme Court of Canada: Have women judges made a difference? – Marie Claire Belleau (Université Laval) & Rebecca Johnson (University of Victoria)

14h55-15h20 : Le juge belge est une femme : Et alors ? – Caroline Simon (Université libre de Bruxelles)

 

15h20-15h50 : Pause café

 

15h50-16h15: Les jugements devant le tribunal correctionnel en France selon le sexe des magistrats – Thomas Léonard (Université de Lille II)

16h15-17h15 : Table ronde présidée pae Barbara Truffin (Université libre de Bruxelles), avec Nicole Gallus (Université libre de Bruxelles), Paul Martens (Président émérite de la Cour constitutionnelle belge), Erika Rackley (Durham University)

17h15-17h55 : Discussion avec la salle

 

Session de clôture

Présidence: Adélaïde Remiche

18h00-19h00: General Conclusions – Brenda Hale (Juge à la Cour suprême du Royaume-Uni) and Susanne Baer (Juge à la Cour constitutionnelle allemande)

Centre de Droit Public © 2014 All Rights Reserved

Delivered by Studio RVB