La justice aux mains des machines ? Algorithmes, intelligences artificielles et justice prédictive

Le lundi 19 mars 2018
Lieu: ULB - AY.2.108

MSH_AFH_Antoine_Garapon_19mars-477x675Conférence le 19 mars à 16h d’Antoine Garapon, secrétaire général de l’Institut des Hautes Etudes sur la Justice et professeur invité à la MSH-ULB, dans le cadre du cycle Aux frontières de l’humain, organisé par la Maison des Sciences Humaines de l’ULB.

Auditoire AY.2.108
Bâtiment A – Porte Y – 2e niveau
Avenue F. Roosevelt 50
1050 Bruxelles

Entrée libre sans inscription

Quel sera le rôle des juges si un algorithme est capable de déterminer l’issue d’une procédure ? Les big data et la justice prédictive bousculent les acteurs du droit. Les nouvelles technologies informatiques permettent en effet de calculer en un clic les probabilités d’issue d’un litige ou le montant des indemnités, ou de déterminer les arguments les plus porteurs, influençant ainsi le cours de la justice. Quel magistrat pourra, à terme, s’écarter de la solution que lui offre objectivement la machine?

Ces innovations technologiques, le plus souvent produites par des sociétés privées, induisent également un nouveau rapport au droit. Que restera-t-il d’humain dans le processus décisionnel si les doutes sont palliés par les intelligences artificielles ? La machine peut-elle, à terme, réaliser le vieux rêve des modernes de substituer une justice automatisée aux décisions humaines arbitraires?

 

 

Centre de Droit Public © 2018 All Rights Reserved

Delivered by Studio RVB